Élaboration des modèles - Interprétation des modèles

Modèles de prévisions - comment fonctionnent-ils, comment les interpréter?

L'élaboration des modèles

Cette partie explicative est destinée au plus grand nombre, c'est pourquoi son contenu est basique. Si vous avez des questions, je vous invite à les poser sur un ou plusieurs forums présent dans la rubrique du même nom.

Comment sont élaborés les modèles?

Les modèles sont faits à partir des données appelées "synops" ainsi que des relevés faits à partir des ballons sondes. Les relevés synops sont très complets, ils sont faits toutes les 6h sur toute la planète par des milliers de stations des organismes de météo nationaux et sont ensuite échangés librement sur internet sous forme codée. Les organismes ayant développés des modèles récupèrent ces données. Leurs ordinateurs très puissants établissent les prévisions en se servant des formules qui ont été programmées par des ingénieurs modélisateurs. En gros, à partir des relevés effectués à la même heure partout dans le monde, les modèles prévoient le temps qu'il fera dans les prochaines heures et prochains jours.

Qu'est ce que le maillage?

Les modèles prévoient en fait les différents paramètres (T°, pression, vent etc.) pour des cubes de taille variable selon les modèles et la précision recherchée. Sur le plan horizontal, si ces cubes font 20km de large on dira que le modèle a une maille de 20km. C'est la même chose sur le plan vertical: la hauteur de l'atmosphère est découpée en tranche. Plus le cube est petit et plus la maille est fine et plus le modèle cherche à donner des prévisions précises. Mais ce n'est pas pour autant qu'il fera une meilleure prévision qu'un modèle à maille plus large. Le maillage peut aussi être exprimé en degrés et minutes.

Qu'est ce qu'un run?

Le run c'est l'heure des synops sur lesquels le modèle s'est basé pour être initialisé. Cette heure est affichée sur les cartes, par exemple:

Ici le run est jeudi 12 mai 2005 à 6h TU donc il a été fait à partir des relevés synops de 6h. Toutes les heures sont exprimées en temps universel, ajouter 1h en hiver et 2h en été pour avoir l'heure de votre montre. Certains modèles ne font qu'un run par jour, d'autres en font toutes les 6h.

Qu'est ce que l'échéance?

C'est le jour et l'heure pour laquelle la prévision est faite, en heures ou jours. Sur l'image ci-dessus par exemple, l'échéance est indiquée après "valid", c'est donc le run de jeudi 6h pour l'échéance du vendredi 6h, ou J+1 ou H+24.

Que veut dire le Z après les heures?

C'est l'abréviation de Zoulou, qui signifie que l'heure donnée correspond à celle du méridien de Greenwich.

Pourquoi plusieurs modèles?

Les plus grands pays développent tous leur propre modèle. Les USA ont GFS et Nogaps notamment, les Britanniques ont UKMO, les Allemands ont GME etc. Tous utilisent les mêmes relevés mais n'utilisent pas la même méthode d'assimilation des données et pour établir les prévisions. Cela explique que sur un même run, deux modèles peuvent prévoir une tendance radicalement différente.

Que veulent dire les abréviations de modèles?

GFS: Global Forecast System

Nogaps: Navy Operational Global Atmospheric Prediction System

UKMO: UK Met Office

USAF: US Air Force

CEP ou CEPMT ou ECMWF: Centre Européen de Prévisions à Moyen Terme ou European Center for Medium Weather Forecast

GME: modèle du DWD: Deutschen Wetterdienstes

Que sont les cartes de préisos?

Les cartes de Bracknell et USAF (d'autres existent) ne sont pas des modèles à proprement parler. Ce sont des cartes dites préisos ou norvégiennes. Elles fournissent les isobares et les fronts.

Qu'est-ce que la version d'ensemble (ou probabiliste)?

La grande majorité des cartes présentes sur Météo60 sont des modèles dits déterministes. Ces modèles donnent les prévisions à partir d'un ensemble de relevés synops faits à une certaine heure (par exemple les synops de 12h) comme on l'a vu. Nous avons en résultat un seul scénario. Certains modèles donnent plusieurs scénarios à partir d'un même run. C'est parce que les conditions initiales entrées dans le modèle sont, plusieurs fois pour un même run, légèrement modifiées de façon volontaire. Il y a donc autant de scénarios que de conditions initiales entrées. On peut ensuite utiliser ces scénarios pour voir lesquels s'accordent entre eux et voir si la prévision est plus ou moins fiable. Plus il y a de scénarios qui vont dans le même sens et plus la prévision est fiable en général. Cette méthode est utile pour des échéances d'au moins 4 jours. Des cartes d'ensemble sont disponibles sur Météo60 dans "ENS", c'est une variante du modèle GFS.