Lors de votre visite sur Meteo60, des cookies peuvent être enregistrés sur votre navigateur afin de mémoriser certaines préférences et informations.
Pour en savoir plus cliquez ici J'accepte

  • Radars des pluies
    Cliquez pour animation et zooms
    radars france
  • Vigilance MF
    vigilance meteo france

    Foudre actuelle.
    orages et foudre observation en direct
  • Risques crues
    vigicrues risque inondations

    Prévision orages
    previsions orages keraunos
  • Observations en temps réel
    Cliquez pour détails et reporter vos obs.
    observations meteo en temps reel

Cartes détaillées à 10 jours ici

Lundi 06 Juillet à 08h00
prévisions pour Lundi 06 Juillet à 08h00
Lundi 06 Juillet à 17h00
prévisions pour Lundi 06 Juillet à 17h00
Mardi 07 Juillet à 08h00
prévisions pour Mardi 07 Juillet à 08h00
Mardi 07 Juillet à 17h00
prévisions pour Mardi 07 Juillet à 17h00

La tendance de ces prochains jours

le 03/07/15 à 14 : 43
Canicule suite, le nord-ouest encore en marge. Accalmie en milieu de semaine, nouvelle hausse possible ensuite

Ajout dimanche 22h45:
La canicule persiste sur les régions de l'Est et de nouveaux records sont tombés:
Vendredi:
Val d'Isère (1850m) a battu son record de T° maxi pour un juillet avec 27.7°C; le précédent datait de 1987.
Col des Saisies (1650m): 27.4°C, record mensuel battu.
Durant la nuit de vendredi à samedi la température n'est pas descendue sous les 20.4°C à Chamrousse à 1800m!

Samedi:
Il a fait 39.2°C à Mâcon, égalant le record du 29 juillet 1947.
Colmar a égalé son record du 27/07/2013 avec 38.7°C.
Strasbourg a battu son record mensuel avec 38.3°C, le précédent datait du 02/07/1952 avec 37.4°C.
Epinal a aussi battu son record mensuel avec 36.5°C contre 35.0°C le 19/07/2006.

Dimanche:
L'Alpe d'Huez (1850m) a battu son record absolu tous mois confondus avec 28.5°C.
Bonneville, dans la vallée de l'Arve en Haute Savoie a battu son record absolu avec 38.8°C.
Le col des Saisies a battu son record qui datait de quelques heures, et même le record absolu avec 28.3°C.
Val d'Isère a battu son record très récent aussi mais pas l'absolu, avec 28.2°C.

A Genève ce dimanche il a été mesuré 37.9°C ce qui n'était plus arrivé depuis 1921.
En Allemagne des orages violents ont provoqué pas mal de dégâts dans certaines régions, notamment à cause de la grêle.
L'isotherme 0°C est monté non loin du sommet du Mont Blanc, les glaciers alpins prennent de plein fouet ce coup de chaud et de nombreuses chutes de séracs se produisent.

Pour la suite la fin de la canicule est confirmée pour mercredi, les températures seront en très nette baisse. Cela se poursuivra jeudi mais vendredi et comme évoqué précédemment, le thermomètre repartira à la hausse. Nous nous dirigeons vers une chaleur plus modérée et qui concernerait en premier lieu la moitié sud, dans le nord les valeurs seraient situées dans les moyennes de saison ou un peu au dessus.

Ajout samedi 9h00:
Vendredi quelques records mensuels de température maximale ont été battus:
Brive la Gaillarde avec 39.6°C (battant les 38.8°C du 01/07/2015...)
Romorantin avec 38.2°C (précédent 37.9°C le 17/07/1964)
Guéret avec 36.7°C (précédent 35.9°C le 26/07/2006).

Comme prévu la nuit a été chaude et là aussi des records mensuels sont tombés:
Lons le Saunier: 26.8°C contre 23.3°C le 21/07/1995
Nancy avec 25.0°C contre 22.0°C le 21/07/1998
Saint Dizier avec 23.6°C contre 22.6°C le 01/07/1976
Clermont Ferrand avec 23.3°C contre 21.9°C le 26/07/2006
Mâcon avec 23.2°C contre 23.1°C le 26/07/1983
Limoges avec 22.8°C contre 22.1°C le 31/07/1983
Belfort avec 22.8°C contre 21.8°C le 05/07/1952
Agen avec 22.6°C contre 22.3°C le 27/07/2013
Lille avec 22.5°C contre 21.2°C le 05/07/1976
Abbeville avec 22.4°C contre 20.2°C du 28/07/1947

Ce samedi les fortes chaleurs vont persister sur toute la moitié Est alors que de l'air moins chaud envahira un tiers ouest.
La prévision des orages reste très difficile. Vendredi soir quasiment aucune cellule ne s'est formée alors qu'on en attendait quand même notamment le long de la Manche. Pour ce samedi le risque reste présent sur le nord / nord-ouest et en soirée sur le sud-ouest mais il est préférable de suivre l'évolution en direct.

Le rafraichissement est confirmé pour mercredi, confirmation aussi de la nouvelle hausse de température attendue en fin de semaine prochaine. Selon les prévisions actuelles elle ne serait pas aussi marquée que la canicule de ces jours-ci, nous aurions en général 30 à 35°C, un peu moins sur le quart nord-ouest, mais ces valeurs restent à affiner.

Bulletin initial:
Nous avons entamé un mois de juillet qui va très probablement s'avérer largement au dessus des moyennes saisonnières. Le coup de chaud actuel va persister jusqu'à mardi inclus avant une baisse des températures quasi généralisée. Mais celle-ci serait temporaire, j'y reviens ci-dessous.
Les valeurs restent élevées actuellement mais on ne fait plus tomber de records comme mercredi. Imaginez la même chose en sens inverse, une vague de froid qui ferait tomber des records absolus. Nous aurions alors des températures de -15 à -25°C sur le pays; les journalos n'en pourraient plus, ce serait l'alerte info générale pendant des jours, déjà qu'avec -2°C ca fait les gros titres...
Ce vendredi la dorsale responsable de ce temps chaud se renforce comme prévu (en rouge):


Produisant une nouvelle alimentation en air chaud:


Une dépression reste proche à l'ouest du pays, ce soir elle va faire circuler un talweg en surface entre le centre-ouest et la Belgique (zone plus claire, de basse pression, s'enfonçant depuis la Manche vers le bassin parisien):


Il pourra provoquer la formation d'orages en fin de journée et pendant la nuit. Leur prévision reste difficile; certains paramètres sont en effet au top pour les orages, et d'autres moins. Nous ne savons pas trop comment tout ceci va évoluer précisément et il faut s'en tenir aux observations en direct.
En tout cas la soirée et nuit s'annoncent une nouvelle fois chaudes sur les trois quarts Est avec souvent plus de 20°C en minimales.

Samedi une zone d'instabilité circulerait entre le centre-ouest et la Belgique avec un risque d'orages. Des orages pourront aussi se former sur les Alpes alors qu'ailleurs le temps sera sec et généralement ensoleillé.
Les températures seront en baisse sur un tiers ouest avec 20 à 30°C et stables ailleurs avec plus de 35°C possibles. La sensation de temps lourd sera bien présente dans le nord-est surtout avec un ressenti a plus de 40°C en raison d'une masse d'air un peu plus humide.

Dimanche la dorsale anticyclonique va faiblir:


Une partie nord et ouest de la France sera alors davantage sous l'influence de la dépression. Par conséquent des passages pluvio orageux sont attendus sur un axe centre-ouest / Belgique, mais restent à affiner. En fin de journée cette instabilité devrait gagner vers le quart nord-est qui d'ici là verra son ciel se voiler de plus en plus. Ailleurs le beau temps s'imposera.
Les températures plus basses gagneront du terrain et ce n'est qu'à l'Est d'une ligne Toulouse / Metz que les fortes chaleurs se maintiendront avec encore plus de 35°C possibles, localement vers 40°C sur le domaine méditerranéen.

Lundi un nouveau renforcement de l'anticyclone est prévu:


Et donc une nouvelle advection d'air chaud:


Un temps sec et ensoleillé dominera. Les températures seront en hausse sur la moitié sud (35°C encore possibles), c'est vers la fin de journée seulement  que cette chaleur se fera sentir plus au nord, le temps de traverser le pays et de prendre la place de l'air plus frais apporté par l'instabilité de la veille.

Mardi l'anticyclone commencera à refaiblir et de l'instabilité pourra alors se développer sur le nord et l'ouest. Le risque orageux ne peut être précisé à cette échéance. Le sud et l'Est garderont un temps sec et ensoleillé.
Excepté sur le quart nord-ouest, l'ensemble du pays devrait connaitre des températures supérieures à 30°C, par endroit supérieures à 35°C.

Mercredi cette fois l'anticyclone devrait se rétracter plus franchement. Un faible passage perturbé pourrait concerner le nord et le nord-ouest et le temps resterait sec ailleurs.
Les températures seront en baisse partout, assez sensiblement, sauf sur le domaine méditerranéen.

A partir de jeudi nous devrions assister à un début de renforcement des hautes pressions et la fin de semaine s'annonce ensoleillée et relativement chaude. Il est trop tôt pour se prononcer sur les températures.

A plus long terme la tendance penche toujours vers des températures supérieures aux moyennes de saison, des épisodes de temps très chaud ne sont pas exclus.


Archives Sélectionnez une date : voir l'archive



Relevés de la station météo de Rantigny

Cliquez ici pour accéder aux relevés de la station météo de Rantigny (dernière mise à jour le 05/07/2015 à 23h00)

^ Haut de la page