Lors de votre visite sur Meteo60, des cookies peuvent être enregistrés sur votre navigateur afin de mémoriser certaines préférences et informations.
Pour en savoir plus cliquez ici J'accepte

 
  • Radars des pluies
    Cliquez pour animation et zooms
    radars france
  • Vigilance MF
    vigilance meteo france

    Foudre actuelle.
    orages et foudre observation en direct
  • Risques crues
    vigicrues risque inondations

    Prévision orages
    previsions orages keraunos
  • Observations en temps réel
    Cliquez pour détails et reporter vos obs.
    observations meteo en temps reel

Cartes détaillées à 10 jours ici

Jeudi 11 Fevrier à 07h00
prévisions pour Jeudi 11 Fevrier à 07h00
Jeudi 11 Fevrier à 16h00
prévisions pour Jeudi 11 Fevrier à 16h00
Vendredi 12 Fevrier à 07h00
prévisions pour Vendredi 12 Fevrier à 07h00
Vendredi 12 Fevrier à 16h00
prévisions pour Vendredi 12 Fevrier à 16h00

La tendance de ces prochains jours

le 08/02/16 à 22 : 10
Dépression à surveiller mardi

Ajout mardi 21h30:
Voici quelques rafales mesurées ce mardi: 149km/h sur l'Ile de Groix, 130km/h à Camaret sur Mer (29), 120km/h à Guérande (44), 116km/h à Chaumont (52), 112km/h à Mulhouse, Chateauroux et Argers (51), 110km/h à Trappes (78) et Quimper, 107km/h à Poiters, 105 km/h à Niort, 100km/h à Lons le Saunier, Nevers et La Rochelle.
Aucun des trois principaux modèles à maille fine n'aura vu tout juste. Nous avons eu un peu un mix des trois, avec cependant le Arpège qui a bien trop surestimé au nord de la Seine.
Les journées de mercredi à vendredi seront dominées par un temps plus frais (températures de saison), des averses voire fronts secondaires. Il neigera à basse altitude, parfois même sous les 500m.
Ce week end une dégradation marquée est de nouveau envisagée, plus de détails seront donnés dans un prochain bulletin.
Un coup de frais serait possible en fin de week end et début de semaine prochaine.

Ajout mardi 13h15:
Un axe de vent violent s'est établi entre le Poitou et le nord-est avec des rafales jusqu'à 100 / 110 km/h. C'est plus que ce qu'on observe sur le nord qui est encore en vigilance orange, vigilance qui semble désormais peu justifiée au regard des évènements même si des rafales restent possibles, aux alentours de 80/90 km/h. Il parait maintenant clair que cette dépression n'adopte pas un caractère "explosif" malgré une forte baisse du baromètre.
En Bretagne de fortes rafales à 120 / 130 km/h ont été mesurées lors du passages d'averses dans la traine. C'est bien cette traine qui est désormais susceptible de donner de fortes rafales sur le nord et le nord-ouest.

Ajout mardi 12h00:
La vigilance a été levée sur la Normandie, logique vu les évènements relativement calmes là bas.
La dernière mise à jour de Arpège donne ceci:


Le gradient (resserrement des isobares) est donc moins prononcé, évidememnt la prévision du vent s'en retrouve abaissée, et aussi décalée vers le sud:


Cela colle plus à ce qu'on observe. Un axe de vent fort se constitue en effet entre le Poitou et la Champagne / Lorraine avec des rafales d'environ 100 km/h. Au plus près du minimum dépressionnaire nous avons aussi des rafales mesurées vers 90 km/h, localement les 100 km/h sont possibles. C'est notamment au passages des averses / lignes de grains que de fortes rafales peuvent se produire.

Ajout mardi 11h15:
La vigilance a été étendue et confirmée, signe que l'organisme national continue de faire confiance à son modèle Arpège. En cette fin de matinée on continue d'avoir des baisses de pression de l'ordre de 10 hPa en 3h entre Normandie et Belgique. C'est pas mal et souvent associé au passage d'une tempête. Cependant on a toujours du mal à voir un franc enroulement sur les images satellites et radar.
On a tout de même un renforcement sensible du vent actuellement entre l'Eure et le sud Picardie / nord Ile de France. C'est au nord et à l'Est de cette zone qu'il faut surveiller la situation.
Nous sommes vraiment dans une attitude de vigilance sans vraiment savoir comment la situation va évoluer, il faut désormais se fier plus à l'observation qu'à la prévision.

Ajout mardi 9h00:
La vigilance orange a été lancée et confirme que l'organisme national suit le scénario du modèle Arpège évoqué ci-dessous dans le bulletin initial. Et il semble ce matin que les relevés donnent raison à Arpège. Le modèle Arôme semble ne pas avoir bon actuellement au regard des données de pression atmosphérique le long de la Manche.
De plus le modèle WRF-ARW de Meteo60 se rapproche nettement de Arpège concernant le creusement, mais toujours pas concernant le vent.
Voici le scénario Arpège pour 12h UTC en pression:


Avec environ 977 hPa et un fort pincement du gradient sur le Nord Pas de Calais Picardie. Sa prévision du vent avec des rafales à 130 km/h dans les terres:


La version WRF-ARW en pression, 975 hPa, un peu plus en avance, un fort gradient mais plus désorganisé:


Pour le vent il décèle bien un pic sur la même zone mais bien plus classique:


Les mesures de pression donnent en ce début de journée des baisses jusqu'à -11 hPa en 3h, c'est remarquable et confirme le creusement dépressionnaire en cours. Cela suit le scénario Arpège (le WRF est à peu près identique sur ce paramètre):


A 9h00 il n'y a pourtant pas (encore?) de creusement purement "explosif" sur les images satellites et le vent reste fort mais modéré entre Bretagne et Normandie. Il faudra suivre tout celà de très près dans les deux prochaines heures.

Bulletin initial:
Je me suis rendu dans la région de Boulogne sur Mer ce lundi pour vivre plus concrètement la tempête et je n'ai pas été déçu; au Cap Gris Nez j'ai pu mesurer une rafale à 162 km/h sur un belvédère très exposé! Vous pouvez voir une video ici (précision: aucune demande d'ajout sur ce réseau ne sera acceptée, merci): http://urlz.fr/33Q4

Mardi le temps agité persiste et une dépression est à suivre, d'autant plus que les modèles divergent concernant son creusement plus ou moins prononcé. Il s'agit de la dépression visible sur le nord du pays pour mardi midi sur cette carte du GFS américain:


Elle aura traversé l'Atlantique très rapidement, coupant la trajectoire d'un jet stream puissant:


Une anomalie de tropopause marquée (abaissement d'un point de vue de l'altitude de la limite entre troposphère et stratosphère) participe à la cyclogénèse:


Ce qui lui manque vraiment c'est un bon apport en air doux et humide à l'avant. Il y en aura bien un mais modéré, visible avec la langue en jaune/vert s'avançant des Açores vers la France:


Voici les scénarios des différents modèles pour 12h UTC, ici le WRF avec un creusement qui s'acentuerait lors de son entrée en Manche et se poursuivrait en entrant dans les terres:


Cela donnerait des rafales de 80 à 110 km/h sur une large partie du pays:


Arpège de Meteo France suit concernant la trajectoire et chronologie mais voit un creusement plus prononcé, à 974 hPa et surtout un gradient bien plus intense:


Cela donnerait une forte tempête sur l'extrême nord:


Arôme de Meteo France descend à 975 hPa, est un peu plus nord:


Il est intermédiaire sur les intensités des rafales; certaines côtes auraient les mêmes valeurs que ce lundi, et dans les terres nous pourrions avoir des valeurs plus élevées:


Beaucoup d'incertitudes donc concernant la journée de mardi, alors que pour lundi la situation était bien gérée par les modèles. Impossible pour l'heure de trancher pour tel ou tel scénario car la dépression est encore loin sur l'océan au sud-ouest de l'Irlande et le creusement n'est pas encore très prononcé.
Il conviendra de suivre les cartes en temps réel et les toutes dernières mises à jour des modèles.
Quelque soit la situation en ce qui concerne le vent, nous aurons en tout cas droit au passage d'une perturbation bien active qui arrosera toutes les régions. Il neigera au dessus de 1500 à 2000m puis vers 1000m en fin d'après-midi puis à des altitudes plus basses en soirée.

Mercredi le temps sera variable avec des éclaircies alternant avec des averses, ces dernières épargneront tout le domaine méditerranéen. Les précipitations se produiront sous forme de neige au dessus de 300 à 600m sur les montagnes de l'Est, 500 à 1000m sur le Massif Central et les Pyrénées. Le vent d'ouest à nord-ouest soufflera fortement dans le sud-est, sera plus modéré ailleurs.
Les températures seront en baisse sensible.

Jeudi nous aurons toujours un régime d'averses, et peut-être la constitution d'un front pluvieux qui circulera entre l'Aquitaine et le sud-est. Plus au nord ciel variable et ondées localisées seront au programmes. Le vent sera plus calme que les jours précédents.
Les températures seront stables, de saison.

Vendredi une nouvelle perturbation est attendue, assez active, et concernera l'ensemble des régions. Se heurtant à de l'air froid, elle donnera de la neige à basse altitude dans un premier temps avant de remonter à plus de 1000m en cours de journée. Le vent de sud à sud-ouest se renforcera à nouveau, avec des rafales pouvant dépasser les 70 km/h.
Les températures seront en hausse.

Samedi et dimanche deux autres perturbations sont prévues nous toucher, avec pas mal de pluie et de la neige abondante en montagne au dessus de 1000m. Un coup de vent sera possible samedi, cela reste à confirmer.
Les températures baisseront dimanche.

Le début de semaine prochaine s'annonce instable avec encore de la pluie, du vent et des températures stables, de saison. La neige continuera de tomber en montagne jusqu'à altitude moyenne (vers 1000m voire moins).

A plus long terme une hausse de la pression reste envisagée mais est à confirmer.

En extra je remercie les nombreux mails d'encouragements reçus, je ne peux pas publier toutes les suggestions reçues... Cette affaire d'un général arrêté n'est pas qu'un fait divers, elle traduit une situation plus complexe et problématique qu'il n'y parait. Certains préfèrent fermer les yeux et faire des amalgames douteux mais se trompent lourdement, c'est mon avis perso. Ce monsieur n'est pas venu là par hasard, il savait que c'était interdit, et savait qu'il prenait des risques, tout comme il le faisait quand il commandait ses hommes lors de sa carrière. Tout d'abord qui est vraiment ce monsieur? Des détails ici: http://urlz.fr/33Qm
Il n'est pas isolé, un autre général s'exprime sur une bande son ici, et ce n'est pas la première fois que ce type de discours est tenu par des hauts gradés: http://urlz.fr/33Qo
Cette arrestation montre que le pouvoir devient fébrile, c'est une arrestation politique, contre un opposant. Il faut à tout prix faire cesser la montée de certains sentiments dans l'armée, le but est de mettre un coup d'arrêt et de faire des exemples pour ceux qui seraient tentés: http://urlz.fr/33Qq
Ceux qui font des amalgames ou gardent leurs oeillères oublient de faire la distinction entre les manifs interdites et celles autorisées, le tout sous état d'urgence pendant lequel je croyais que toute manif était théoriquement interdite: http://urlz.fr/33Qs
Le diviser pour mieux régner a encore de beaux jours...


Archives Sélectionnez une date : voir l'archive



Relevés de la station météo de Rantigny

Cliquez ici pour accéder aux relevés de la station météo de Rantigny (dernière mise à jour le 10/02/2016 à 18h46)

^ Haut de la page