• Radars des pluies
    Cliquez pour animation et zooms
    radars france
  • Vigilance MF
    vigilance meteo france

    Foudre actuelle.
    orages et foudre observation en direct
  • Risques crues
    vigicrues risque inondations

    Prévision orages
    previsions orages keraunos
  • Observations en temps réel
    Cliquez pour détails et reporter vos obs.
    observations meteo en temps reel

Cartes détaillées à 8 jours ici

Samedi 20 Septembre à 08h00
prévisions pour Samedi 20 Septembre à 08h00
Samedi 20 Septembre à 17h00
prévisions pour Samedi 20 Septembre à 17h00
Dimanche 21 Septembre à 08h00
prévisions pour Dimanche 21 Septembre à 08h00
Dimanche 21 Septembre à 17h00
prévisions pour Dimanche 21 Septembre à 17h00

La tendance de ces prochains jours

le 16/09/14 à 23 : 36
Dégradation pluvio-orageuse, risque d'inondations dans le sud

Ajout vendredi 12h00:
La supercellule extrêmement pluvieuse qui abordait la région PACA ne s'est pas destructurée mais a accéléré son parcours. Elle produit des pluies extrêmement intenses, l'échelle d'intensité est complètement pulvérisée sur les images radars avec des valeurs qui montent à plus de 700mm/h en instantané. Cet orage peut évidemment provoquer des inondations subites, de la grêle et de fortes rafales (113km/h vient d'être relevé à Toulon et 109km/h au Bec de l'Aigle). Il concerne en plus des zones densément peuplées le long du littoral du Var. Le point positif est qu'il ne stationne pas.

Ajout vendredi 10h30:
Cette nuit ce sont les Cévennes ardéchoises qui ont été les plus touchées et nettement plus que ce qui était prévu. Il est ainsi tombé jusqu'à plus de 300mm de pluie entre jeudi soir et vendredi matin sur certains secteurs notamment dans la région de Barnas. Preuve de la difficulté de la prévision, à 4h00 cette nuit on cumulait 222mm à Barnas contre 55mm à Mazan à 8km de là! Le jour où on aura une prévision automatique par ville qui arrivera à nous prévoir ça, on pourra cesser la recherche et développement des modèles.
En tout cas ces pluies ont provoqué des inondations localement importantes, certaines stations ont même atteint un niveau de crue cinquantennale.
Ce matin la situation s'est calmée sur l'Ardèche bien que des averses se produisent encore jusque sur l'Hérault.
En ce moment nous suivons l'évolution d'une puissante cellule orageuse qui faisait du surplace en mer au large de la Camargue puis se déplace maintenant vers les terres. Voyez sur cette animation radar comment ce système a complètement propulsé une supercellule à moteur gauche en direction de Salon de Provence, avant qu'elle ne meure rapidement. Son arrivée sur les terres a cassé son dynamisme et son alimentation. En tout cas ce genre de cellule est propice à la formation de trombe ou tornade:


Le système principal se déplace vers l'Est des Bouches du Rhône et l'ouest du Var. De fortes pluies sont attendues sur la côté, ensuite il est possible que cet orage se déstructure en progressant dans les terres.

Sur le reste du pays la journée sera à nouveau dominée par un temps instable et les orages seront fréquents sur les deux tiers Est de la France. Une fois de plus la prévision détaillée est délicate donc il faut s'en remettre aux observations.
Le flux étant peu rapide à tous les niveaux, il est possible que nous ayons des orages peu mobiles ou stationnaires et qui pourraient alors apporter de gros cumuls de pluie. Le risque de grêle est faible à modéré.
Les températures seront à nouveau bien au dessus des moyennes, avec une relative sensation de lourdeur. Pour preuve la carte de prévision d'humidex, qu'il est peu courant de sortir en deuxième quinzaine de septembre:


Ajout jeudi 21h45:
La convection a bien repris sur les Cévennes ce soir, l'Ardèche est bien concernée, davantage que ce que l'on attendait sur la base des préviisons de ce matin. Le Gard et l'Hérault connaissent à nouveau des averses, mais globalement la situation sera moins agitée que la veille. Il n'empêche que sous les cellules les plus actives et stationnaires, on pourrait encore atteindre vers les 100mm de pluie localement, attention donc aux inondations!
Vendredi des averses resteront possibles sur les Cévennes. La situatuon se calmera plus franchement samedi sur cette zone.

Sur le reste du pays les journées de vendredi et samedi sont difficiles à prévoir dans le détail. L'instabilité sera bien présente, averses et orages seront alors fréquents. L'extrême sud-est sera peu ou pas concerné.
Les températures resteront très douces à chaudes vendredi et samedi et baisseront sensiblement dimanche sur une bonne moitié nord. C'est en effet à partir de ce jour que le flux va changer et s'orientera au nord nord-ouest sur la partie nord de la France.
La semaine prochaine s'annonce moins instable et moins douce (températures de saison).

Ajout jeudi 12h00:
La situation s'est calmée en cours de nuit et matinée sur le Gard et l'Hérault. Les cumuls de pluie ont été très importants et généralement conformes à ce que je prévoyais, nous avons ainsi relevé:
427mm à St Gervais sur Mare (34)
347mm au Caylar (34)
315mm à Anduze (30)
287mm à St Hippolyte du Fort (30)
263mm à Blandas (30)
261mm à Villemagne l'Argentiere (34)
251mm à Lodève (34)
251mm à Madieres (34)


Les plus fortes cellules ont été observées en mer, étant donné ce qu'on a eu sur terre je vous laisse imaginer la puissance de celles-ci. Ce matin et midi un très violent orage de bonne taille fait du surplace au large du Var:


Il en fut de même mercredi pendant plus de 8h sur le golfe du Lion. Si ce type d'orage se produisait sur terre, nous aurions bien plus de dégâts, du type Nîmes 1988, Vaison 1992 ou Gard 2002.

Pour ce jeudi le risque pluvio orageux persiste sur le Languedoc et devrait se réactiver vers la fin de journée et nuit prochaine sous l'influence d'une nouvelle anomalie d'altitude. A priori le risque sera davantage pour les zones de relief ou à proximité que vers la côte. De nouvelles inondations ne sont pas exclues.
Sur le reste du pays le risque orageux va s'étendre davantage et gagnera une bonne partie nord et Est du pays, le tout dans une ambiance relativement lourde pour la saison.

Ajout mercredi 20h00:
La situation devient clairement dangereuse sur certains secteurs entre le nord-ouest du Gard et le nord-est de l'Hérault. Ce sont des secteurs certes bien moins peuplés que la plaine littorale, mais en ce moment de grosses inondations commencent à envahir certaines communes. Le Vidourle amont est en train de fortement réagir après qu'il soit tombé 80mm de pluie en 1 heure sur le secteur.
Toutes zones situées près des cours d'eau sont à éviter désormais!

Ajout mercredi 19h00:
En ce début de soirée les fortes pluies persistent sur le Languedoc. Actuellement le Gard est particulièrement touché dans sa partie nord-ouest, dans les secteurs de Le Vigan et Alès. L'extrême nord de l'Hérault est également concerné. Nous avons pour le moment un léger décalage vers l'Est des plus fortes intensités par rapport à la prévision. L'Aude reste toujours à l'écart. Par rapport au point de 11h30 il faut ajouter le sud de l'Ardèche qui pourra avoir pas mal de pluie mais avec un risque orageux limité.
Il n'y a pas d'accalmie prévue ni ce soir ni cette nuit, de forts orages restent donc possibles. Pour la localisation précise cela peut encore évouluer mais pour le moment on table sur les plus fortes pluies sur l'Harault et le Gard. Les cumuls prévus restent d'actualité, souvent 100m, localement 200 à 300mm (déjà atteints par endroit!) et plus localement 400mm.
Certains cours d'eau réagissent déjà fortement et atteignent un niveau de crue décennale voire vicennale (10 et 20 ans), ce qui nous donne une vigilance orange foncée.

Ajout mercredi 11h30:
Sur les 12 dernières heures de fortes pluies se sont produites sur les contreforts de l'Hérault et ont débordé sur le sud de l'Aveyron et de la Lozère. L'Aude est pour le moment restée à l'écart. On relève depuis le début de l'épisode plus de 150mm sur certaines stations (Lodève, Bédarieux).
Les fortes pluies vont persister toute la journée et nuit prochaine. C'est vraiment l'Hérault qui semble être en ligne de mire avec des cumuls qui pourront devenir très importants. On peut s'attendre localement à plus de 300mm sur l'épisode, voire 400mm sur certaines stations. Ce matin, le passage en vigilance rouge du département est évoqué chez Meteo France, cela va dépendre de l'évolution dans les toutes prochaines heures.
Le Gard, le sud de la Lozère et de l'Aveyron seront également touchés, à priori dans une moindre mesure mais cela sera à surveiller. Une extension sur le nord-est de l'Aude reste possible d'ici la fin de journée, il y a des doutes là dessus encore.
L'activité électrique pourra en tout cas rester très soutenue, et compte tenu des ingrédients en présence il ne sera pas impossible d'avoir des phénomènes tourbillonaires vers le littoral, du type trombe en mer, tuba voire tornade sur terre.

Bulletin initial:
La situation se dégrade plus franchement à la fois en étendue géographique et en intensité. Nous avons toujours une dépression centrée au large de l'Espagne / Portugal:


Elle véhicule un flux de sud-ouest en altitude, cette carte montre le jet à environ 11000m d'altitudeet on voit une branche remontant d'Espagne avec une pointe à 150 km/h, présentant une diffluence sur le sud de la France:


En basse couche nous avons un flux de sud-est qui va se renforcer mercredi:


Il va advecter de l'air chaud et humide sur le Languedoc Roussillon:


L'énergie convective sera bien présente et continuellement alimentée par le flux de sud-est:


Le cisaillement du vent (différence de vitesse et direction entre la haute et basse altitude) pourra favoriser, compte tenu de l'organisation des flux vis à vis du relief, la formation d'orages stationnaires voire à formation arrière.

A la vue de tous ces éléments, les précipitations vont devenir intenses et abondantes dans les prochaines heures. Précision: il ne s'agit pas pour le moment d'un épisode cévenol à proprement parler puisque les pluies vont concerner aussi la côte. On parle alors d'épisode méditerranéen.

En cette fin de soirée de mardi nous avons déjà des pluies persistantes sur l'Hérault, ce qui était assez bien prévu. Durant la nuit et le tout début de journée il est prévu que ces pluies persistent plus ou moins. Des orages sont possibles, et localement les cumuls vont déjà se compter en dizaines de mm.
Ce qui est plutôt inquiétant c'est que le modèle WRF fait persister les fortes pluies toute la journée de mercredi et nuit suivante, et ne voit un début d'accalmie qu'en mi-journée de jeudi. Ceci laisse envisager des cumuls de pluie qui dépasseront assez facilement les 100mm et localement les 300mm pourront être atteints. De fortes inondations soudaines sont donc possibles.
Par conséquent la situation sera à suivre de très près, chaque mise à jour du modèle WRF devra être comparée à la précédente et corrélée avec les observations en direct. Suivez régulièrement les images radars des pluie, celles de foudre, les ajouts à ce bulletin, la carte d'observation en temps réel etc...

Sur le reste du pays l'instabilité va se développer durant la journée de mercredi. Peu de régions seront assurées de passer entre les gouttes. Il en sera de même jeudi et vendredi. C'est donc un temps variable, parfois lourd, avec des passages nuageux se faisant plus menaçants l'après-midi et pouvant évoluer en averses ou orages. Un début d'atténuation est prévu samedi et surtout dimanche.
Les températures resteront fort douces pour la saison.


Archives Sélectionnez une date : voir l'archive



Relevés de la station météo de Rantigny

Cliquez ici pour accéder aux relevés de la station météo de Rantigny (dernière mise à jour le 19/09/2014 à 17h40)

^ Haut de la page