• Radars des pluies
    Cliquez pour animation et zooms
    radars france
  • Vigilance MF
    vigilance meteo france

    Foudre actuelle.
    orages et foudre observation en direct
  • Risques crues
    vigicrues risque inondations

    Prévision orages
    previsions orages keraunos
  • Observations en temps réel
    Cliquez pour détails et reporter vos obs.
    observations meteo en temps reel

Cartes détaillées à 8 jours ici

Jeudi 27 Novembre à 07h00
prévisions pour Jeudi 27 Novembre à 07h00
Jeudi 27 Novembre à 16h00
prévisions pour Jeudi 27 Novembre à 16h00
Vendredi 28 Novembre à 07h00
prévisions pour Vendredi 28 Novembre à 07h00
Vendredi 28 Novembre à 16h00
prévisions pour Vendredi 28 Novembre à 16h00

La tendance de ces prochains jours

le 26/11/14 à 21 : 21
Beaucoup d'agitation en Méditerranée et fin prochaine de la grande douceur

On n'en sort pas de cette récurrence qui commence à devenir exceptionnelle, provoquant des cumuls de pluie pour cet automne qui eux aussi deviennent exceptionnels. Par exemple il est tombé depuis le 1er septembre plus de 1500mm de pluie sur quelques secteurs de l'Ardèche, c'est le double de ce qu'il tombe en moyenne en un an à Paris...
Actuellement nous avons toujours et encore des hautes pressions sur l'Europe centrale et de l'Est qui bloquent le flux d'ouest. Ce n'est pas des plus visibles sur cette carte mais c'est bel et bien le cas. Nous avons une petite dorsale d'altitude en jaune qui monte vers l'Allemagne et un anticyclone de surface à 1032 hPa sur la Russie:


Les dépressions océaniques continuent de contourner l'obstacle par le pôle ou la Méditerranée (remarquez celle présente au sud du Groenland, j'y reviendrai). C'est le cas ci-dessus avec l'une d'elles près du Portugal. C'est elle, notamment, qui est responsable du temps maussade dans le sud de la France en raison d'un flux de sud-ouest davantage visible ici:


Tandis que cette carte du jet stream confirme que l'Europe reste à l'écart du temps bien perturbé et que le jet file en grande partie très au sud, loin de sa position habituelle. Ceci explique que des régions subtropicales aient été forts arrosées dernièrement:


Et ce n'est pas terminé puisqu'une nouvelle offensive perturbée va concerner une vaste zone comprise entre l'Europe et l'Afrique. Il parait très clair que cette dépression, de bonne taille et dynamique, va faire parler d'elle dans de nombreux pays comme par exemple le Portugal, l'Espagne, le Maroc, l'Algérie, la France, l'Italie, la Suisse, l'ensemble des Balkans, la Grèce... rien que ça. Voici la prévision pour la nuit de jeudi à vendredi; la dépression qui était au sud du Groenland va plonger rapidement vers l'Afrique:


Puis elle est prévue s'isoler en une grosse goutte froide en fin de semaine:


Nous serons dans un premier temps placé à l'avant de ce minimum et serons alors en flux de sud toujours très doux pour la saison. Les régions méditerranéennes seront encore en ligne de mire avec plusieurs passages pluvio orageux. La situation sera à suivre de près car le risque d'inondations sera important.

Jeudi une zone de pluie s'évacuera en début de journée vers les frontières du nord-est après avoir traversé le pays du sud au nord durant la nuit. Les averses vont persister surtout sur les Cévennes, le Var et les Alpes Maritimes, possiblement par débordement aux alentours. Globalement les cumuls resteront modérés mais une accentuation des pluies est prévue en fin de journée et soirée sur le Languedoc à la faveur d'un renforcement du vent de sud-est en basse couche. Dans le même temps le risque orageux sera en hausse; les cumuls de pluie pourront atteindre ou dépasser les 100mm localement en quelques heures.
Ailleurs le ciel restera souvent chargé, des éclaircies seront possibles tout de même au pied des Pyrénées et sur les Alpes du nord.
Les températures évolueront peu.

Vendredi les pluies vont persister sur le Languedoc et vont gagner le Roussillon, elles déborderont sur les zones périphériques (Tarn, Aveyron, Lozère). Le temps se dégradera également sur l'Est de la Corse. Le Var et les Alpes Maritimes conserveront un risque d'averses. Sur toutes ces régions le risque d'orages ne sera pas exclu. Sur le reste du pays le temps sera plus sec et les éclaircies auront plus de chance de se développer.
Le Vent d'Est à sud-est sera violent entre le Var et le golfe du Lion, sur le sud du Massif Central, le Quercy et les Pyrénées avec des rafales pouvant dépasser les 120 km/h sur les hauteurs.
Les températures seront en hausse, largement au dessus des moyennes de saison avec souvent 15°C ou plus.

Samedi la pluie tombera encore mais plutôt sur le Roussillon et les Pyrénées Orientales. Les cumuls seront localement élevés comme par exemple autour du Canigou, avec plus de 250mm possible sur l'ensemble de l'épisode et donc un risque d'inondations. Ces précipitations s'étendront sur le reste des Pyrénées jusqu'à la Gascogne où elles seront plus faibles. L'Est de la Corse gardera aussi un temps pluvieux. L'ouest du Languedoc pourra temporairement être concerné, c'est à point à affiner. Une accalmie est envisagée sur la région Paca avant une reprise des pluies en soirée.
Plus au nord on attend davantage de soleil avec une masse d'air plus sèche.
Les températures seront en baisse sur le nord-est.

Dimanche il pleuvra toujours sur le Languedoc et surtout sur le Roussillon qui sera sous l'influence d'un flux de basse couche d'Est à nord-est. Au pied des Pyrénées les cumuls pourraient atteindre, si cette prévision se confirme, plus de 300 à 350mm. L'Est de la Corse restera arrosé par moment, ainsi que les Alpes frontalières avec une limite pluie neige vers 2000m ou plus. Ailleurs avec un flux s'orientant au nord et devenant plus sec, le soleil devrait dominer.
On perdra quelques degrés sauf dans le sud-ouest, sur la Côte d'Azur et la Corse.

Lundi hormis sur la Corse, le temps sera à l'amélioration sur les autres régions bordant la Méditerranée. Sur le reste de la France nous aurons peut être plus de passages nuageux que durant le week end.
Avec un vent de nord-est qui sera soufflera toujours, les températures seront en baisse et retrouveront des valeurs de saison.

Pour mardi la tendance diverge trop pour faire une prévision correcte. Nous aurons peut être une faible perturbation qui arrivera par la Manche, encore de l'instabilité vers l'extrême sud-est, un Mistral assez sensible et donc du soleil dans et près de son domaine, ainsi que vers l'Atlantique.
Les températures seront stables.

A plus long terme les scénarios s'accordent pour un flux non plus en provenance du sud-ouest ou sud mais de nord / nord-est ou alors un faux flux de nord-ouest qui contournerait un anticyclone des Açores un peu haut perché. La conséquence serait le maintien de températures dignes d'un début décembre mais qui nous paraîtront fraiches au regard des énormes anomalies positives de ces derniers mois.


Archives Sélectionnez une date : voir l'archive



Relevés de la station météo de Rantigny

Cliquez ici pour accéder aux relevés de la station météo de Rantigny (dernière mise à jour le 27/11/2014 à 05h00)

^ Haut de la page